image

TOUS À ROU(LETT)ES

Faire une bonne action tout en pratiquant une activité physique, c’est possible !

On te donne rendez-vous le week-end du 12-13 septembre 2020 pour parcourir une distance à roues / roulettes non motorisées (les engins électriques sont autorisés également) où que tu sois en France, à n’importe quelle heure.

Les fonds récupérés seront reversés à une association handisport locale : los sautaprats. Pour permettre à tous de pratiquer une activité physique régulière et adaptée..

N’hésite pas à poster une photo pendant ton exploit avec ton dossard en mettant le hashtag #TousàRoulettes pour être republié sur notre page instagram @tousaroulettes !

 

Le projet #TousàRoulettes a été pensé dans l’optique de mettre plus de sport dans le quotidien des habitants et de se réunir autour des valeurs du sport.

A travers cette mobilisation, la ville de Gelos, labellisée ville active et sportive, a pour vocation de mettre les sportifs et handisportifs sur le même piédestal.

Tous à Rou(lett)es est donc accessible à tous lors du week-end du 12 et 13 septembre. Où ça ? C’est toi qui décide ! A côté de chez toi, dans les parcs, partout en France ! Comment ? à vélo, skateboard, trottinette, fauteuil roulant, ou poussette… c’est toi qui choisi ! Avec qui ? Un ami, un membre de ta famille, un voisin… tout le monde est le bienvenu ! Tu peux rouler 1, 5, 10, 25 km ou la distance de ton choix sur 3h00. Au vu de la situation sanitaire actuelle, tous les rouleurs s’engagent à respecter notre règlement de bonne conduite.

Vous avez un engin doté de roues ou roulettes sans moteur ? Alors à vos marques, prêts, roulez !

Background Image

COMMENT FAIRE POUR S'INSCRIRE ?

1- Je m’inscris (4€ d'inscription + 1€ de frais) en ligne du 24 août au 13 septembre 2020 et m'engage à respecter la charte de bonne conduite et le règlement.

2- Je reçois mon dossard par mail, je l'imprime.

3- Je roule la distance de mon choix le week-end du 12 et 13 septembre 2020.

4- Je me prends en photo pendant que je roule.

5- Je dépose mon meilleur cliché sur #tousàroulettes

6- Je rentre mon fichier .gpx ou mon temps.

7- Je reçois mon diplôme par mail.

8- Les fonds récupérés seront reversés à une association handisport locale. Pour permettre à tous de pratiquer une activité physique régulière et adaptée.

Background Image

Les fonds récupérés seront reversés à Los Sautaprats une association handisport locale.

Votre soutien permettra à Los Sautraprats de financer un portique à longe. Celui-ci va permettre aux personnes en situation de handicap de sauter seules sur le Trampoline mais aussi de pouvoir se mettre en posture verticale. Vivre une sensation de verticalité en modifiant la loi de l’apesanteur.

Ce système sera aussi adapté pour le sol, pour permettre de marcher en situation facilitatrice et compensatrice grâce à un rail linéaire permettant d’avancer ou de reculer.


NOS AMBASSADEURS

Gilles Pons, de l’association “Les Valhandises”, basée sur Uzos. 

Les “Valhandises” qu’est-ce que c’est ?

Une contraction de “Valides”, “Handicapés” et “Gourmandises”. En d’autres termes, un partage valides-handicapés autour du festif. Soucieux de s’investir pour le bien-être des autres, les membres de cette association locale souhaitent se réunir lors de moments de convivialité. Activités sportives, éducatives, musicales et gustatives… pour que tous, handicapés ou valides, soient considérés en tant que personnes.

Coline Martinez, une jeune fille de 20 ans résidant à Gelos.

Coline est atteinte d'amyotrophie spinale de type II. Cette maladie génétique, décelée à 18 mois, l’oblige à rester dans un fauteuil, l’empêchant de marcher et respirer normalement. Dotée d’une détermination et d’une joie de vivre à toute épreuve, Coline s’est naturellement portée volontaire pour devenir ambassadrice de #TousàRoulettes.

Jérémy Hourquet, un sportif accompli.

Jérémy a commencé par le vélo au club Nayais, puis s’est mis la course à pied à Pau. En 2014, il participe avec un déficient visuel Cédric Bazir au championnat de France handisport au Havre. Il termine vice-champion de France du 10km. Puis continue sur des semi-marathons. Il devient ensuite éducateur sportif et crée son entreprise, « Haurizon Sports », qui propose différentes activités sportives. Sa vocation : « Le sport c’est la vie et la solution à de nombreux problèmes »..

Patricia WOLFS, une élue qui s'engage.

Conseillère déléguée à l'accessibilté à la Mairie de Pau.

Jean-Simon Paternoster, un triathlète qui se dépasse.

En 2015, Jean-Simon est atteint d'un cancer de l'intestin. Il se découvre passionné de sport et change de carrière pour devenir coach sportif. Sa chimiothérapie prend fin en avril 2017. Il commence le triathlon en 2018 par l'Ironman de Vichy. et termine FINISHER !

"Je cherche à montrer que le dépassement de soi, notamment par le sport, est extrêmement important au sein de la maladie pour se sentir bien. Je veux montrer que rien n'est impossible et que l'on peut toujours aller chercher plus ou mieux."


NOUS REMERCIONS NOS PARTENAIRES POUR LEUR CONFIANCE